Institut des Sciences et Pratiques d'Education et de Formation

 

 

Année universitaire :2009-2010                     Session :      Deuxième session Semestre :      Deuxième semestre

 

Diplôme :

Master première année sciences de l'éducation

 

Option :

 

 

Intitulé du cours :

 

Art, éducation, médiation

 

 

Code de l'enseignement: 4PAKAME2

 

Nom de l’enseignant Alain KERLAN

 

Durée de l’épreuve : Deux heures.

 

Notes de cours et dictionnaire de langue autorisés

 

Sujet : En vous appuyant sur une lecture critique du texte joint et sur votre connaissance du cours, vous expliquerez ce que sont selon vous les tâches et les enjeux de l'éducation artistique.

 

« Afin de comprendre l’esthétique dans ses formes accomplies et reconnues, on doit commencer par la chercher dans la matière brute de l’expérience, dans les événements et les scènes qui captent l’attention auditive et visuelle de l’homme, suscitent son intérêt et lui procurent du plaisir lorsqu’il observe et écoute, tels les spectacles qui fascinent les foules : la voiture des pompiers passant à toute allure, les machines creusant d’énormes trous dans la terre, la silhouette d’un homme, aussi minuscule qu’une mouche, escaladant la flèche du clocher, les hommes perchés dans les airs sur des poutrelles, lançant et rattrapant des tiges de métal incandescent. Les sources de l’art dans l’expérience humaine seront connues de celui qui perçoit comment la grâce alerte du joueur de ballon gagne la foule des spectateurs, qui remarque le plaisir que ressent la ménagère en s’occupant de ses plantes, la concentration dont fait preuve son mari en entretenant le carré de gazon devant la maison, l’enthousiasme avec lequel l’homme assis auprès du feu tisonne le bois qui brûle dans l’âtre et regarde les flammes qui s ‘élancent et les morceaux de charbon qui se désagrègent ».

 

John DEWEY, L’art comme expérience (1934), Editions Farago, 2005, p. 23, (traduction française).