YVES HENRI : « LA CREATION PARTAGEE »


Notre premier invité dans ce second volet du cours – qui sera pour l'essentiel consacré à quelques rencontres avec des artistes et divers acteurs et témoins dans le champ de l'intervention artistique (intervention sociale, éducative, thérapeutique) – est un plasticien, sculpteur. Une expression désigne le coeur de l'oeuvre de Yves Henri: « le petit peuple des guetteurs ». Le guetteur de la façade du Musée d'art contemporain de Lyon. Le « guetteur guetté » de la prison de Villefranche. Le guetteur de Pierre Bénite. Le guetteur de Djénine en Palestine... Un concept résume sa démarche : la création partagée. Toutes les créations d'Yves Henri naissent de la rencontre et du partage du processus de création avec un groupe identifié : les détenus d'une prison, les habitants d'un camp de réfugiés palestinien... et aussi un groupe d'étudiants de l'université Lumière Lyon2 : cette année en effet, Yves Henri est en résidence au musée de notre université, le magnifique Musée des Moulages. Leur création sera visible à partir du 13 avril 2010, jusqu'au 15 mai et sa nuit des musées. Sous le thème mythique du chaos, elle célèbrera la rencontre de l'art patrimonial, évoqué dans l'immense cortège historique des copies de plâtre peuplant le musée, avec la force toujours vivante de l'art qui ne cesse de renaître et de se réinventer.


La rencontre avec Yves Henri – comme avec les autres intervenants à venir – dans le cadre du cours nous permet de (lui) poser et de nous poser la question qui constitue le fil rouge de notre investigation : A quoi tient l'efficacité de l'art ? Son efficacité sociale, éducative, politique, thérapeutique, et en fin de compte humaine, tout simplement ?


Cette rencontre s'appuie sur un film documentaire consacré à l'oeuvre d'Yves Henri et à son petit peuple de guetteurs. Le document porte dans sa première partie sur le séjour d'Yves Henri à Djénine (Palestine) et l'installation d'un guetteur à la frontière du camp de réfugiés, et dans sa première partie nous conduit au coeur de la prison et nous fait les témoins du processus de création du « guetteur guetté » de la prison de Villefranche.


Ce film qui a été projeté partiellement dans le cadre du cours peut être obtenu auprès du musée d'art contemporain