MASTER ART EDUCATION MEDIATION 2011


Evaluation : Fiche de lecture


Si vous avez choisi cette modalité d'avaluation, vous trouverez ci-dessous des consignes et des suggestions bibliographiques


CONSIGNES FICHE DE LECTURE

 

Pourquoi une fiche de lecture? 1) Parce qu'il s'agit d'un travail qui témoigne de l'appropriation personnelle d'une bibliographie essentielle : des études réussies et fructueuses passent par cette étape. 2) Parce qu'une fiche de lecture est un outil de travail. On ne perdra pas de vue ce point essentiel : si la fiche de lecture prend place dans Ie dispsositif d'évaluation d'un cours, elle n'en doit pas moins être conçue par l'étudiant(e) comme la constitution d'une information personnelle; bref, elle est faite pour son usage présent et futur, pas seulement pour l'évaluation ... Les consignes qui suivent sont données dans cet esprit.

I. Première partie: vue d'ensemble de I'ouvrage

1.      Presentation générale de I'ouvrage et de son auteur

2.      Présentation de la problématique dans laquelle s'inscrit I'ouvrage :

Quel est son apport a cette probIématique (sa thèse, ses thèses)?

Quels sont ses arguments, ses articulations? Comment cette problématique est-elle traitée dans l'architecture de 1 'ouvrage ?

3. Perspective critique

Quelle analyse faites-vous de la thèse (des thèses) de l'ouvrage ?

II. Seconde partie: analyse d'un chapitre, d'un article de votre choix

1. Présentation générale de ce chapitre de cet article. Justification du choix.

2. Présentation de la problématique dans laquelle iI s'inscrit

Quel est l'apport de cet extrait à la probIématique générale ?

III. Perspective critique et conclusions

Quelles sont vos principales critiques et interrogations?

NB 1 : Chaque fiche de lecture comporte une dizaine de pages environ et est dactylographiée en interligne 1,5. Elle peut être élaborée par deux étudiant(e)s (deux maximum). Dans ce cas le nombre de pages requis est doublé.

NB2 : La fiche doit être un travail personnel. Tout dossier constitué d'écrits déjà existants relèverait de la fraude

NB3 : Les fiches devront être remises sous forme papier au plus tard lors de la dernière semaine de cours. Dans le même temps, une version électronique devra être déposée. Ce dépôt est obligatoire

NB4 : Toute fiche qui ne porte pas sur l'un des ouvrages proposés ci-dessous doit faire l'objet d'un accord prélable de l'enseignant. Sans cet accord, le travail ne sera pas recevable. Pour la forme, il devra respecter les indications générale donnéesz ci-dessus

 

LISTE DES OUVRAGES PROPOSES

 

CAUNE J, Pour une éthique de la médiation. Le sens des pratiques culturelles, Grenoble, PUG, 1999

CITTERIO R, Action culturelle et pratiques artistiques, Paris, Hachette éducation, 1993.

BERGALA A., L'hypothèse cinéma. Petit traité de transmission du cnéma à l'école et ailleurs, Paris, Editions Cahiers du Cinéma,2002.

BRAUNSCHIVG M., L'art et l'enfant : essai sur l'éducation esthétique, Toulouse, éditions Privat, 1910

DEWEY J., L'art comme éducation (1934), Editions Farago, 2005, (traduction française) et Folio/Gallimard 2010

DUBORGEL B., Imaginaire et Pédagogie, Privat, 1992.

Evaluer les pratiques artistiques et culturelles, Symposium européen et international, Centre Georges Pompidou - La docuentation française, 2007.

GOODMAN N., L'art en théorie et en action, Gallimard, Folio, 2009.

JEUDY H.-P., Les usages sociaux de l'art, Circé, Paris, 1999.

L'art pour quoi faire ? Revue Autrement, n° 195 septembre 2000.

L'enfant vers l'art, Revue Autrement, n° 139 octobre 1993.

L'enseignement des arts plastiques, Revue Les sciences de l'éducation - Pour l'ère nouvelle, vol. 37, octobre 2004, Université de Caen.

MARCUSE H., La dimension esthétique, seuil, 1979RUBY C., L'Etat esthétique. Essai sur l'instrumentation de la culture et des arts, Castells Labor, 2000.

MICHAUD. Y., Enseigner l'art ?, Nîmes, éd. J. Chambon, 1993.

PUJAS P., UNGARO J., Une éducation artistique pour tous ?, Toulouse, Erès, 1999

RANCIERE J., Le partage du sensible. Esthétique et politique, La fabrique, 2005.

RUBY C. , L'Etat esthétique. Essai sur l'intrusmentalisation de la culture et des arts, Paris, Bruxelles, Editions Castells labor, 2000

SCHILLER F.V. , Lettres sur l'éducation esthétique de l'homme, Paris, Editions Aubier Montaigne.